Chargement...
[Précédent] [Suivant] [Retour aux résultats]
Approche formelle pour une meilleure identification et gestion des risques d'usages inappropriés des données géodécisionnelles


:
:
:

De courts extraits de mémoires ou thèses peuvent être copiés sans l’autorisation de l’auteur à condition que celui-ci soit dûment cité. Afin de respecter le droit d’auteur, celui-ci doit autoriser préalablement tout emprunt dépassant l’utilisation équitable .
Lien permanent:  
Résumé:

L’utilisation croissante de l’information géographique a soulevé d’importantes inquiétudes au cours de la dernière décennie quant aux risques d’usages inappropriés des données géospatiales, particulièrement par des usagers profanes ou non experts en référence spatiale. Ces inquiétudes ont récemment augmenté avec l’arrivée de nouvelles technologies simples et rapides, dont la nouvelle catégorie d’outils d’aide à la décision dénommée SOLAP (Spatial On-Line Analytical Processing). En effet, les nouvelles capacités d’analyse offertes par ces outils ouvrent la porte à un plus grand nombre d’utilisateurs qui peuvent potentiellement ne pas tenir compte adéquatement des forces, faiblesses et qualités inhérentes aux données analysées. En réponse à cette problématique, ce projet de maîtrise propose une approche générique, prenant en compte les obligations juridiques des fournisseurs de données, permettant d’identifier et de gérer des risques d’usages inappropriés des données géodécisionnelles utilisées par les applications SOLAP. Les principes énoncés pourraient éventuellement être transposés aux systèmes non décisionnels (SIG).

Langue:  
Mots clés:  
Numéro unique:   
Autres documents:   
Version 2.3